Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

KATSUSHIKA HOKUSAI - français

PDF
Imprimer
Envoyer

KATSUSHIKA HOKUSAI

L’éblouissante grâce des estampes,

L’art enchanteur de la xylographie,

Des flots déchaînés poussés

Par l’esprit extatique des vents,

Les gouttes d’eau de diamant !

 

Tout ce monde poétique, souple et agité

Qu’institue la suprême beauté

À force d’un art d’une finesse éthérée !

 

Ô cette sublime légèreté

Des lignes et des courbes

Qui ne cèdent jamais

Aux exigence de l’instant,

La plénitude singulière du cœur

À l’approche des orages !

 

Incantation des ressorts

Invincibles de la vie absolue,

Coups heureux du  destin.

 

Vivre, demeurer inaltéré

Avec la mer d’immortalité

Qui dort en nous !

 

Ô Hokusai, la joie que tes mangas

Répandent de toute part,

Une fois révélé le silence de l’âme !

Athanase Vantchev de Thracy

Paris, le 22 juin 2019

Glose :

Katsushika Hokusai : graveur et peintre japonais, Hokusai est né le 23 novembre 1760 à Edo (Tokyo - Japon). Il est mort le 10 mai 1849 à Edo (Tokyo - Japon). Il maîtrisa et renouvela l'art de l'estampe. Katsushika Hokusai, plus connu sous le simple nom d'Hokusai, est un peintre, graveur, dessinateur et auteur d'écrits populaires, inventeur du mot "manga" que l'on peut traduire par dessin libre. Son oeuvre est à l'origine du mouvement japoniste qui regroupe de nombreux artistes européens comme Gauguin, Van Gogh, Monet, Klimt et Auguste Renoir.

Né de parents inconnus, Hokusai est adopté à l'âge de 3 ou 4 ans par l'artisan en charge de la fabrication des miroirs à la cour du shogun. C'est à cette période qu'Hokusai s'intéresse précocement au dessin et à la peinture. Après avoir étudié la xylographie, il intègre, en 1778, l'atelier de Katsukawa Shunsho, spécialiste de portraits d'acteurs, où il fabrique des estampes ukiyo-e et produit différents dessins. À la mort de son maître, Hokusai quitte l'atelier et connaît alors une période de grande pauvreté durant laquelle il continue d'étudier de nouvelles techniques.

Xylographie (n.m.) : la xylographie (gravure sur bois) est un procédé de reproduction multiple utilisant la technique de la gravure sur bois. L'image reproduite peut être celle d'un texte. La xylographie a été pratiquée dès le VIIe en Chine, puis en Corée et au Japon. En Europe, elle semble se développer à partir du  XIVe siècle.

Les bois gravés étaient utilisés pour imprimer des livres bon marché, comme des grammaires destinées aux étudiants, généralement appelées Donat, du nom d’un grammairien latin du ive siècle, Aelius Donatus. Le graveur taillait le texte de la page à imprimer dans le bois. Ce travail très fastidieux empêchait toutes modifications par la suite et les caractères étaient de forme irrégulière. Les livres européens où le texte et les images sont gravés dans le même bloc de bois sont appelés « incunables xylographiques ».

La gravure terminée, la plaque de bois était enduite d’encre à l'aide d'une balle, puis posée sur une feuille de papier et ensuite pressée manuellement, avec unfrotton, enfin la feuille était mise à sécher, étendue sur une corde à linge.

Les impressions successives détériorent le bois ; le développement des caractères mobiles achève définitivement cette technique d’impression des textes. La gravure sur bois continuera d'être très largement utilisée pour la production d'images (illustrations de livres et images vendues par les colporteurs) et surtout des cartes à jouer.