Statistiques
Blogspot            ancien site - cliquer ici / old website - click here            Poetrypoem

Inquiétante étrangeté - français / anglais

PDF
Imprimer
Envoyer

INQUIÉTANTE ÉTRANGETÉ

Major fidelitate, amore maximus

("Plus grand par la fidélité, immense par l'amour")

La lune croissante dans l’eau du ciel bleu

Et cette peur archaïque des miroirs,

L’insolite qui effraie !

 

Invisible anastomose des fines nervures

Des jeunes feuilles des trembles

Et cette échelle des doux reflets du jour

Qui va de la lumière éclatante

Aux mille nuances de la pénombre !

 

Incarnation de l’évanescence du temps,

Perpétuelle rêverie !

Décantation du temps et du vin !

 

Grappes juteuses du raisin

Et des mots gothiques,

Décristalliser les nœuds de l’amour,

Ah cette syntaxe des miroirs,

Cette allégorie des profondeurs ontologiques !

 

Oui, mon ange, toute profondeur

Se manifeste à la surface

Dans des phrases courtes comme la respiration !

 

Ah, cette solitude ocre

Qui suinte des murs blancs !

 

Admirer vos yeux d’icône,

Caresser vos cheveux volés à la pluie,

Déguster la beauté de cet après-midi

À toutes petites gorgées.

Cueillant délicatement

Des bouquets de narcisses d’eau

Sous l’ombre euphorique des arbres

Et la grâce des beaux faons qui hument leur parfum !

 

Athanase Vantchev de Thracy

 

Paris, le 5 juillet 2019

Glose :

Anastomose (n.f.) : du grec anastomôsis, « ouverture ». Abouchement de deux vaisseaux. Confluence des plus fines nervures des feuilles permettant une circulation harmonieuse des sèves.

 

ENGLISH :

 

Uneasy Strangeness

 

Major fidelitate, amore maximus’

(Greater by faithfulness, boundless by love’)

 

The crescent moon in the waters of the blue sky

and this archaic fear of mirrors,

frightening and strange!

 

Invisible interconnections of the delicate veins

of the young aspen leaves

and this ladder of the gentle reflections of the day

going from brilliant light

to the thousand nuances of the twilight.

 

Incarnation of the evanescence of time,

perpetual reverie!

Decanting of time and wine!

Juicy clusters of grapes

and Gothic words,

to untangle the knots of love,

ah this syntax of mirrors,

this allegory of ontological depths!

 

Yes, my angel, every depth

manifests itself on the surface

in sentences short as breathing!

 

Ah, this ochre solitude

oozing from white walls!

 

To admire your eyes like icons,

to caress your hair stolen from the rain,

to savour the beauty of this afternoon

in very small sips.

Delicately gathering

bouquets of water narcissus

beneath the euphoric shade of the trees

and the grace of beautiful fawns breathing in their scent!

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

Mis à jour ( Samedi, 06 Juillet 2019 11:02 )