Flamboient les azalées - français / anglais

Imprimer

FLAMBOIENT LES AZALÉES

(Fantaisie)

« She walks in beauty, like the night »

(“Elle s’avance en beauté, comme la nuit”)

Byron

 

Le ciel, à moitié aussi vieux que le temps,

Dort dans l’eau rouge des azalées.

Après tant d’années qui ont battu nos fronts,

Nous nous épanouissons comme des fleurs

En ce jour délicieux de mai.

 

Tu t’avances vers moi, plus belle que la clarté

Avec ton nom aussi magique que l’étoile du matin !

O douceur dans la douceur,

Joie dans la joie !

Ô séjour au lieu céleste de l’âme de mon ange,

Vérité de mes songes,

Ensemble indissoluble

Du jour et de la nuit !

 

Marbre de feu,

Or de flamme, la beauté de mon ange

Au sourire de baume et de rose !

 

Ô suave quiétude de l’air

Les mille cœurs de chaque étoile

Reposant au fond des calices ivres

Des somnolentes capucines !

 

Ta tête, mon ange,

Appuyée contre le velours du jour

Et mes mots qui resplendissent

Comme des steppes fleuries,

Mes mots, étoffe de mon existence

Avec la beauté de leurs visages

Et l’impétueuse exaltation de leurs cœurs !

Athanase Vantchev de Thracy

 

Ô cette pourpre marée de l’aurore

Après notre sommeil de diamant !

 

Ô cette pourpre marée du matin !


Haskovo, le 13 mai 2019

 

ENGLISH :

 

When the Azaleas are in Flame

(Fantasia)

‘She walks in beauty, like the night’

Lord Byron

 

The sky, half as old as time,

sleeps in the red waters of the azaleas.

 

After so many years which have battered our brows,

we come into bloom like flowers

on this lovely day in May.

 

You come towards me, more beautiful than light,

with a name more magical than the morning star!

 

O sweetness in sweetness,

joy in joy!

 

O heavenly abode where the soul of my angel dwells,

truth of my dreams,

indissoluble union

of day and night!

 

Fiery marble,

flaming gold, the beauty of my angel

with her smile of balm and rose!

 

O sweet tranquillity of the air,

the thousand hearts of every star

resting in the depths of the drunken calyxes

of the drowsy nasturtiums!

 

Your head, my angel,

pressed against the velvet of the day

and my words which gleam

like steppes in flower,

my words, the stuff of my existence

with the beauty of their faces

and the impetuous exaltation of their hearts!

 

O this purple tide of dawn

after our diamond sleep!

 

O this purple tide of dawn…!

 

 

Translated from the French of Athanase Vantchev de Thracy by Norton Hodges

Mis à jour ( Jeudi, 16 Mai 2019 15:43 )